Albert Vieille, c'est une histoire et un savoir-faire liés à un terroir. La tradition locale des plantes à parfums a développé une connaissance du sens de l'olfaction qui est devenue un patrimoine immatériel de notre région.

histoire

 

 

En 1920, le fondateur de la société, Marius Laborma, débute en commercialisant des écorces d'orange bigarade, les coulanes. Il développe son activité en commençant par la distillation et l'extraction de plantes et fleurs locales comme la rose, l'oranger ou l'iris. La production locale de plantes à parfums est alors à son apogée : Grasse s'honore à raison du titre de Capitale mondiale du parfum..

En 1968, c'est Albert Vieille, son gendre, qui reprend l'activité, sous le nom «Albert Vieille S.A». A son actif, le développement de l'ensemble du réseau d'importation.

En 1984, Georges Ferrando, rejoint la société où il exerce dans les différents services avant d’en devenir Président Directeur Général en 1991. Dès lors, trois axes de développement sont privilégiés : l'ouverture sur de nouveaux marchés, la production (via l'acquisition d’un site d’extraction et de distillation à Séville en Espagne), et la Recherche & Développement. En 2011, il intensifie les orientations de l'entreprise sur les dimensions sociétales et environnementales.