La distillation par entraînement à la vapeur d'eau est une technique très ancienne tout comme l'hydrodistillation. Elle consiste à récupérer l'huile essentielle contenue dans les cellules végétales au moyen de la vapeur d'eau. La matière première aromatique naturelle est mise dans un alambic dans lequel est injecté de la vapeur d'eau formée par une chaudière ou un générateur. La vapeur d'eau détruit la structure des cellules végétales pour libérer les molécules odorantes. La vapeur chargée d'huile essentielle est condensée par refroidissement dans un condenseur avant d'être récupérée dans un essencier. L'hydrolat et l'huile essentielle, de densités différentes, se séparent naturellement dans l'essencier.

Cette technique a l'avantage d'être plus efficace que l'hydrodistillation. Elle limite aussi les phénomènes d'hydrolyse de l'huile essentielle. Les huiles essentielles obtenues par ce procédé sont par exemple l'iris, le romarin, le tea tree ou encore le cajeput.