Commiphora myrrha (T. Nees)  Engl
Certificat casher Production Albert Vieille

Huile essentielle Myrrhe Somalie

Commiphora myrrha (T. Nees) Engl
Famille botanique : Burseraceae
Mode de culture : Sauvage contrôlé
Partie récoltée : Gomme-résine
Période de récolte :
J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

CAS TSCA : 8016-37-3
INCI : Commiphora myrrha oil


Boisée

Boisée
Humique

Au coeur de la plante

La myrrhe est une des essences les plus anciennes, utilisées en parfumerie et dans les rituels religieux. Elle était déjà mentionnée 2000 ans avant Jésus-Christ dans les papyrus égyptiens. La myrrhe était employée en fumigation à l'intention des Dieux et pour purifier les habitations et les vêtements. La myrrhe était aussi utilisée dans l'embaumement. La bible en fait aussi plusieurs mentions. C'était un des présents des rois mages fait à l'enfant Jésus, avec l'or et l'encens. La myrrhe est une oléorésine très odorante provenant d'un arbre - de la famille de l'encens et de l'élémi, les Burséracées - poussant sous les climats désertiques à semi-désertiques. Aujourd'hui, la production de la myrrhe du Commiphora myrrha provient surtout des savanes arides de Somalie. L'oléorésine est produite en incisant le tronc noueux de l'arbre. La production peut s'étaler sur toute l'année. Après la récolte, les larmes de résine sont débarrassées de leurs impuretés et sont exportées jusqu'à notre site de production situé en Espagne. L'huile essentielle de myrrhe obtenue par entraînement à la vapeur d'eau à un rendement très faible, de l'ordre de 6 à 8% de la gomme-résine. Elle se caractérise par une douce odeur balsamique, aromatique et épicée rappelant celle du romarin et du citron.

Parmi la multitude d'espèce de Commiphora, seules 2 sortes d'arbre à myrrhe ont été identifiées pour la parfumerie : le Commiphora myrrha appelé myrrhe amère ou myrrhe à heerabol et le Commiphora erythrea appelé myrrhe douce ou myrrhe à bisabol. Ils présentent des caractéristiques olfactives bien distinctes. Le mot « Myrrhe » provient du grec « myrra » en référence à une légende grecque. La mère d'Adonis, Myrra devenue folle, demanda aux Dieux de la transformer en quelque chose qui ne soit ni mort ni vivant : elle devint l'arbre à myrrhe et lui donna sont nom.

Vos documents techniques

Fiche technique Fiche sécurité Casher
GHS CLP GHS CLP K

Caractéristiques techniques

Procédé d'obtention Hydrodistillation
Apparence Liquide légèrement visqueux jaune ambré à jaune verdâtre
Constituants Lindestrène, curzerène, furanoeudesma-1,3-diène


Utilisations conseillées : Aromathérapie, Parfumerie, Cosmétique, Alimentaire