Liquidambar styraciflua L.
Certificat casher Production Albert Vieille

Résinoide Styrax Honduras

Liquidambar styraciflua L.
Famille botanique : Hamamelidaceae
Mode de culture : Sauvage contrôlé
Partie récoltée : Gomme
Période de récolte :
J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

CAS TSCA : 8024-01-9
INCI : Liquidambar styraciflua extract


Balsamique

Balsamique
Epicée

Au coeur de la plante

Le styrax est un arbre appartenant au genre Liquidambar. L'origine de son nom vient du latin « Liquidus » et de l'arabe « Ambar » qui signifie « Ambre liquide » en référence à la gomme très odorante qu'il exsude lorsqu'il est blessé. Deux variétés de styrax sont utilisées en parfumerie : le styrax d'Asie ou Liquidambar orientalis et le styrax d'Amérique ou Liquidambar styraciflua que nous proposons. Cet arbre monumental peuple spontanément les denses forêts tropicales de la chaîne montagneuse d'Olancho en Honduras. On le retrouve aussi au Guatemala, au Mexique et au Salvador. La récolte du styrax est pratiquée d'avril à novembre par la seule tribu Pech au Honduras. Les collecteurs incisent le tronc de l'arbre sous forme de cavités, pour solliciter son exsudation. Le précieux ambre liquide s'y accumule. Un arbre adulte produit entre 6 et 8 kg de résine styrax. Un mois après l'incision, le styrax est recueilli en imbibant des chiffons. Il est ensuite filtré pour enlever les impuretés avant d'être transformé en huile essentielle par distillation à la vapeur et en résinoïde par extraction éthanolique. Le rendement de distillation de 15-20% de résine purifiée est bien inférieur au rendement d'extraction se situant autour de 60-75%. Son agréable odeur balsamique au note amande amère est complété par un côté cinnamique rappelant la cannelle. Véritable évocation moderne et plastique, le styrax est caractérisé par une signature cuirée. De discrètes notes fleurs blanches légèrement rosées et fruitées viennent adoucir l'ensemble.

Il semblerait que dans l'Egypte ancienne - 3000 ans avant JC – les Egyptiens utilisaient la résine du styrax pour l'embaumement des corps. Des traces de l'utilisation du styrax dans les tombes Incas datant des 14ème et 15ème siècles ont également été détectées grâce à la présence d'acide cinnamique et de styrol, molécules caractéristiques de la résine. Le styrax était très utilisé à une certaine époque aux Amériques, pour soigner les infections des voies pulmonaires et soigner les plaies. Il fût introduit en Europe par Cortès au 15ème siècle, et importé en grande quantité pour ces nombreuses qualités olfactives et médicinales.

Vos documents techniques

Fiche technique Fiche sécurité Casher
GHS CLP GHS CLP K

Caractéristiques techniques

Procédé d'obtention Extraction à l'éthanol de la gomme
Apparence Liquide visqueux brun jaunâtre à brun foncé
Constituants Alcool cinnamique, cinnamate phenylpropyle, cinnamate de cinnamyle


Utilisations conseillées : Aromathérapie, Parfumerie, Cosmétique, Alimentaire


Gamme

Gamme parfumerie