Artemisia dracunculus L.
Certificat casher

Huile essentielle Estragon France

Artemisia dracunculus L.
Famille botanique : Asteraceae
Mode de culture : Conventionnel
Partie récoltée : Parties aériennes
Période de récolte :
J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

CAS TSCA : 8016-88-4
INCI : Artemisia dracunculus oil


Herbacée

Herbacée
Anisée

Au coeur de la plante

L’estragon aromatique - aussi appelé estragon français - est cultivé principalement en France pour ses rameaux à la saveur délicatement anisée. Herbacée vivace, l’estragon possède des tiges raides et dressées, formant un petit buisson. Les feuilles, étroites et pointues, arborent une jolie couleur verte en harmonie avec ses petites fleurs vert clair. En période de floraison, les parties aériennes hérissées de feuilles sont envahies de capitules floraux globuleux. Produisant des graines infertiles, la multiplication de l’estragon est végétative. La souche racinaire est divisée en plusieurs segments. Chaque segment est ensuite replanté pour former une nouvelle plante, qui sera viable pendant trois ans avant d’être à son tour repiquée. Les parties aériennes des plants sont fauchées au mois de juin. Une deuxième coupe peut être effectuée aussi en septembre. Herbacée et anisée, l’huile essentielle d’estragon de France possède également cette facette terreuse profonde que n’a pas la qualité Hongrie.

Originaire d’Europe centrale et d’Europe de l’Est, l’estragon pousse également en Russie, en Chine et en Amérique du Nord. Il appartient à la famille des Astéracées qui compte dans ses rangs d’autres plantes aromatiques telles que la camomille romaine, l’immortelle, le tagète ou encore le davana. Appelée « herbe à dragon » ou « dragonne », la symbolique associée à l’estragon nous transporte dans les légendes moyenâgeuses. Le nom latin de l’espèce, dracunculus, signifie « petit dragon » ou « serpent ». Le nom anglais « tarragon » y fait également référence. Il serait dérivé de l’arabe tarkhun, « petit dragon ». Cependant, ce serait la forme des feuilles - évoquant des langues de serpent - qui aurait inspiré cette étymologie. Enfin, Artemisia provient du nom de la déesse grecque Artémis qui aurait offert des plants d’artemisiaau centaure Chiron, qui en développa une médecine.

Vos documents techniques

Fiche technique Fiche sécurité Casher
GHS CLP GHS CLP K

Caractéristiques techniques

Procédé d'obtention Hydrodistillation
Apparence Liquide incolore à jaune clair
Constituants Estragole, ocimènes


Utilisations conseillées : Aromathérapie, Parfumerie, Cosmétique, Alimentaire