Lavandula angustifolia Mill.
Certificat casher

Huile essentielle Lavande fine Haute-Provence France

Lavandula angustifolia Mill.
Famille botanique : Lamiaceae
Mode de culture : Conventionnel
Partie récoltée : Sommités fleuries
Période de récolte :
J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

CAS TSCA : 8000-28-0
INCI : Lavandula angustifolia oil


Agreste

Agreste
Florale

Au coeur de la plante

La lavande fine est un buisson persistant aromatique de la même famille que la menthe. Aussi appelée « lavande vraie », « lavande officinale » ou encore « lavande femelle », elle est ancrée dans la tradition provençale. Elle pousse spontanément en moyenne montagne et particulièrement dans les Alpes de Haute Provence. Cette région française est une des plus importantes régions de production mondiale. Ce buisson arbustif déploie une multitude de tiges dressées au dessus d’une broussaille de feuilles velues vert grisâtre. Les fleurs parfumées et colorées d’un bleu-mauve intense s’épanouissent en été. Les parties aériennes fleuries sont récoltées en juillet-août, lorsque les fortes chaleurs estivales favorisent la montée de l’essence dans les glandes sécrétrices de la fleur. Les brins de lavande fauchés sont ensuite mis à sécher afin d’éliminer l’excès d’eau. Ce préfanage d’un ou deux jours est indispensable pour assurer la qualité de l’huile essentielle de lavande fine. La fragrance de l’huile essentielle de lavande fine Haute Provence est agreste et florale avec une note herbacée, rappelant le doux parfum des épis fleuris dans les champs.

La lavande fine est une lavande de population, c’est-à-dire qu’elle est issue exclusivement de graines. Elle ne doit pas être confondue avec sa variété clonale, la lavande « maillette », elle aussi cultivée pour son huile essentielle. D’autres espèces sont extraites pour leur parfum : la lavande aspic lavandula latifolia, et le lavandin lavandula hybrida. La lavande est utilisée depuis l’Antiquité, notamment par les romains qui s’en servaient pour les bains, pour l’entretien du linge et comme médicament. Associée à l’odeur du propre, son nom commun provient de l’italien lavare, laver. Elle est même citée comme plante précieuse par Dioscoride dans son traité méthodologique des médicaments. A Rome, la lavande associée à la myrrhe était un parfum prestigieux, dénommé Nardinum.

Vos documents techniques

Fiche technique Fiche sécurité Casher
GHS CLP GHS CLP K

Caractéristiques techniques

Procédé d'obtention Distillation à la vapeur d'eau
Apparence Liquide mobile, limpide incolore à jaune clair légèrement rosé
Constituants Acétate de linalyle, linalol, cis et tran beta-ocimènes


Utilisations conseillées : Aromathérapie, Parfumerie, Cosmétique, Alimentaire


Gammes

Gamme parfumerie

Gamme cosmétique