Genièvre baies Macédoine

Huile essentielle

Juniperus communis

F&F A&C

Données générales

Vous devez être connecté pour télécharger les documents

Fiches technique

GHSCLP

Fiches de sécurité

GHSCLP

Casher

K

Détails du produit

Coté fragrance

Les notes caractéristiques de la baie de genièvre lui permettent de trouver sa place au cœur des fougères aromatiques en accompagnement de notes similaires. On retrouve également l’huile essentielle dans les accords gins et liquoreux pour apporter une facette à la fois pétillante et aromatique.

Anti lithiasique, tonique digestive et pancréatique, anti-infectieuse. Eloigne les pensées négatives, clarifie l’esprit, elle aide à se séparer des vieux schémas et de retrouver une stabilité lorsque l’on se sent angoissé.

*Ces propriétés d’aromathérapie sont issus d’ouvrages spécifiques et de base de données et vous sont données à titre d’information. Elles ne suffisent en aucun cas à bâtir une allégation de santé ou un quelconque diagnostic en vue d’une application thérapeutique.

Le genévrier commun est un arbuste touffu des régions tempérées et froides de l’hémisphère Nord. Il pousse à l’état sauvage en Europe, en Amérique du Nord, en Asie où il s’étend jusqu’aux montagnes himalayennes. L’arbre s’adapte morphologiquement aux conditions climatiques du lieu qu’il habite : il adopte un port élancé en plaine et croît à l’état rampant en montagne. Ce résineux, recouvert d’aiguilles aux pointes acérées, porte des fruits verts charnus, à la cicatrice étoilée caractéristique. Lorsqu’elles arrivent à maturité – au bout de deux ans – les baies de genièvre s’assombrissent d’une teinte violet à bleu noir. Elles sont récoltées manuellement, en battant avec précaution les branches chargées de fruits. Les baies mûres sont ramassées tandis que les baies vertes sont laissées pour la récolte de l’année suivante. Etalées sur des nattes, elles sont ensuite séchées.

Le nom botanique Juniperus provient du latin juniper, « enfant » ou junix « genisse » et du verbe parere, « mettre au monde ». Cette étymologie semble avoir pour origine les anciennes médications à base de genièvre utilisées pour faciliter l’accouchement. Dans plusieurs traditions, le genévrier est un arbre estimé ayant les vertus de chasser les mauvais esprits des maisons et de protéger les jeunes mariés.

En haut
at nec ipsum vulputate, libero. dapibus