Ciste Biologique Espagne

Huile essentielle

Cistus ladaniferus var. beta maculata

A&C

Données générales

Vous devez être connecté pour télécharger les documents

Fiches technique

Fiches de sécurité


Casher

K

Bio

B

Détails du produit

Coté fragrance

Traditionnel outil de la parfumerie, le ciste s’utilise souvent dans les compositions chyprées et dans les accords cuirés. Ses notes ambrées, boisées et encens permettent de créer une puissance constante.

Puissante hémostatique et cicatrisante, anti-infectieuse, utilisée dans les soins de la peau et les inflammations du tube digectif, neurotonique. Apaise le corps et l’âme suite à un événement traumatique.

*Ces propriétés d’aromathérapie sont issus d’ouvrages spécifiques et de base de données et vous sont données à titre d’information. Elles ne suffisent en aucun cas à bâtir une allégation de santé ou un quelconque diagnostic en vue d’une application thérapeutique.

Cistus ladaniferus var. beta maculatus est la seule espèce de ciste à être utilisée en parfumerie. Présente sur tout le pourtour méditerranéen, le ciste est particulièrement abondant en Andalousie où le climat aride est propice à son développement. Il fleurit d’avril à juin sous forme de grosses fleurs blanches à macules pourpres éphémères. À la fin de la floraison, entre mai et juin, de nouvelles branches apparaissent. Elles vont alors produire une gomme, appelée labdanum, dont l’odeur enivrante remplit l’air des collines.
Jusqu’au début du XXe siècle, la gomme était récoltée directement dans les champs en laissant passer des chèvres. Leur toison se remplissait de gomme dès qu’elles passaient près des arbustes. Au XXe siècle, la gomme était récoltée en fouettant les branches avec des râteaux de lanières de cuir appelés Ladanisterion. Les lanières étaient ensuite grattées avec un couteau pour recueillir la gomme. Aujourd’hui, les branches de ciste sont récoltées manuellement à l’aide de faucilles.

Le ciste labanifère est un arbuste gorgé d’une sève épaisse que l’on appelle labdanum. Il fleurit d’avril à juin sous forme de grosses fleurs blanches à macules pourpres éphémères. Au déclin de la floraison, entre mai et juin, de nouveaux rameaux apparaissent. La gomme commence alors à être produite par les poils sécréteurs de ces jeunes rameaux.
La coupe manuelle des rameaux de ciste commence en juillet, lorsqu’ils sont gorgés de gomme. Seules les pousses de l’année sont récoltées. Une fois coupés, les rameaux sont rassemblés en fagots de 25 kg puis emmenés à l’usine pour être transformés.
Pour un bon rendement, de bonnes conditions météorologiques sont indispensables : s’il pleut trop pendant la saison de récolte, la résine de la plante sera « lavée » et s’il ne pleut pas et que l’air est trop sec, le ciste souffrira de stress hydrique, perdra une partie de ses feuilles et produira moins de résine.

En haut
et, id, Praesent quis, justo mattis eget Nullam libero ut leo.