Citron Italie

Huile essentielle

Citrus limon

F&F A&C

Données générales

Vous devez être connecté pour télécharger les documents

Fiches technique

GHSCLP

Fiches de sécurité

GHSCLP

Casher

K

Détails du produit

Coté fragrance

Symbole de fraîcheur, l’huile essentielle de citron se retrouve dans de nombreuses applications du parfum. D’une cologne à un Air Care en passant par la détergence ou la cosmétique, cette essence apporte de la fraîcheur à la plupart des compositions.

Antiseptique atmosphérique et cutané, hypolipidémiante, antinauséeuse, dynamisante, tonique cutané. Apaise, canalise, redonne de la structure pour ramener les pensées vers l’essentiel.

*Ces propriétés d’aromathérapie sont issus d’ouvrages spécifiques et de base de données et vous sont données à titre d’information. Elles ne suffisent en aucun cas à bâtir une allégation de santé ou un quelconque diagnostic en vue d’une application thérapeutique.

Fruit à la robe jaune soleil, le citron est un agrume réputé pour sa saveur acide et fraîche. Il pousse abondamment toute l’année sur un arbuste semi-persistant : le citronnier. Le feuillage vert brillant du citronnier est porté par des branches épineuses. Les boutons floraux rose pâle à violet s’épanouissent en fleurs blanches odorantes. L’huile essentielle du citron est accumulée dans la multitude de petites poches sécrétrices enchâssées dans la peau du péricarpe. Une pression, même légère, libère un agréable parfum fruité et citronné. Le même principe est appliqué pour extraire l’huile essentielle : le péricarpe est pressé à froid. La fragrance qui en résulte est hespéridée et douce, caractéristique des citrus. Les fruits sont récoltés à maturité, manuellement, toute l’année.

Le mot « Limon » était utilisé autrefois pour désigner le citron. Dérivé du sanskrit nimbù, il s’est transformé en limùn en persan, laymûn en arabe, puis lima en espagnol et enfin limone en italien. En français subsiste le terme « lime » qui désigne le citron vert. Originaire d’Inde, le citron n’était pas connu dans l’Antiquité. Les Romains ne connaissaient ni l’orange, ni le citron, ni la bergamote. Alexandre le Grand fut le premier à introduire un membre des citrus, le cédrat, dans le bassin méditerranéen, au retour de ses expéditions en Asie. Il semble que le citron fut introduit en Palestine et en Perse au 12ème siècle, puis en Europe. En Italie, la Sicile et la Calabre deviennent des régions de production de citron car le climat leur est favorable. La tradition se poursuit de nos jours.

En haut
sem, Lorem commodo ut Curabitur id ipsum adipiscing consequat. lectus