Néroli Maroc

Huile essentielle

Citrus aurantium amara flower oil

F&F A&C

Données générales

Vous devez être connecté pour télécharger les documents

Fiches technique

GHSCLP

Fiches de sécurité

GHSCLP

Casher

K

Détails du produit

Notre plus-value

Nous collaborons depuis plusieurs années avec plusieurs partenaires agriculteurs-transformateurs. Nos équipes se rendent régulièrement sur place pour améliorer notre connaissance de la filière.

Le néroli est traditionnellement utilisé au cœur des colognes. Il peut s’utiliser en tête des reconstitutions de fleurs d’oranger ou de gardénias. En symbiose avec une absolue de fleurs d’oranger, le néroli apportera une fraîcheur simple et efficace.

Antibactérienne douce, tonique cutanée, apaise les tensions nerveuses qui s’expriment au niveau digestif et au cœur. Antidépressive, c’est l’huile essentielle des craintifs, elle redonne courage, vitalité et confiance en soi.

*Ces propriétés d’aromathérapie sont issus d’ouvrages spécifiques et de base de données et vous sont données à titre d’information. Elles ne suffisent en aucun cas à bâtir une allégation de santé ou un quelconque diagnostic en vue d’une application thérapeutique.

Citrus aurantium var. amara, ou bigaradier, est originaire d’Asie mineure. Il a été introduit en Europe, et plus particulièrement en Espagne, par les Arabes entre le IXe et le Xe siècle. Au XIXe siècle, et jusqu’au XXe siècle, le bigaradier fait la renommée de Vallauris et Golfe-Juan en France.
La fleur d’oranger amer tient son nom de Néroli d’Anne-Marie de la Trémoille dite aussi princesse de Nérola (XVIIe siècle). Elle affectionnait particulièrement cette fleur et l’utilisait pour parfumer ses gants et l’eau de son bain.

La fleur d’oranger a besoin du froid de l’hiver pour s’épanouir au printemps mais les arbres ne supportent pas le gel. Lorsque vient le printemps, les fleurs à peine écloses sont récoltées une à une à la main puis traitées rapidement. La transformation des fleurs en huile essentielle est réalisée sur place. Les arbres commencent à produire après 5 ans de plantation en sol, mais c’est après 10 ans qu’ils entrent en pleine production. Les arbres peuvent produire pendant plus de 40 ans.

En haut
non commodo ut id massa eget consequat. libero. ipsum suscipit nunc