Fleur d’oranger Espagne

Absolue

Citrus aurantium ssp amara

F&F

Données générales

Vous devez être connecté pour télécharger les documents

Fiches technique

Fiches de sécurité


Casher

K

Détails du produit

Notre plus-value

Au travers d’un partenariat exclusif engageant les deux parties sur la quantité et la qualité et garantissant un prix équitable pour les collecteurs, nous avons travaillé avec des producteurs locaux dans le but de sécuriser la chaîne d’approvisionnement historique des bigaradiers de Séville.

La culture se fait sans pesticides dans un verger traditionnel, près du port de Séville.

Produit traçable jusqu’à la source : les fleurs proviennent d’un seul verger et le processus de transformation, des fleurs fraîches à l’absolue, est effectué dans nos installations près de Séville.

La fleur d’oranger peut s’associer à de nombreuses matières, dans de nombreux types de parfums, notamment les eaux de Cologne, les accords chyprés ou ambrés, les bouquets floraux et les parfums orientaux.

Elle complète parfaitement les notes d’agrumes, agit comme un fixateur naturel et peut aussi s’utiliser comme modificateur dans les accords chyprés ou boisés par ses notes animales.
L’absolue de fleur d’oranger est également utilisée dans les parfums floraux ou pour accentuer les notes fruitées de l’abricot.

Séville est le premier producteur mondial d’oranges amères et c’est pourquoi ce fruit a été surnommé «orange de Séville», utilisé principalement pour la fabrication de marmelade. Au XXe siècle, avec la croissance démographique de la ville, la culture des orangers amers a progressivement disparu, se réduisant à de petits jardins familiaux et à des pépinières de plantes ornementales. Les vergers, qui étaient généralement situés à proximité des villes, ont disparu sous la pression immobilière.

En Espagne, la récolte des fleurs a lieu au début du printemps, lorsque la chaleur remplace le froid de l’hiver. Comme pour les oliviers, les fleurs d’oranger amer sont récoltées à l’aide d’un tracteur qui fait vibrer les troncs. Les fleurs tombent sur un filet au pied des arbres dans une exaltante pluie olfactive. Les collecteurs enlèvent ensuite manuellement la plupart des branches et des feuilles et finissent de trier les fleurs des feuilles et des débris à l’aide d’un tamis.
Les fleurs doivent être traitées rapidement pour éviter leur oxydation par les rayons du soleil. Les fleurs sont transportées dans des sacs en jute vers nos installations en Espagne pour être transformées en concrète d’abord, puis en absolue.

 

En haut
elementum suscipit massa pulvinar ipsum commodo sed Aliquam eleifend eget libero neque.