Ylang-ylang extra Comores

Huile essentielle

Cananga odorata forma genuina

F&F A&C

Données générales

Vous devez être connecté pour télécharger les documents

Fiches technique

GHSCLP

Fiches de sécurité

GHSCLP

Casher

K

Cosmos

C

Détails du produit

Coté fragrance

L’huile essentielle d’Ylang-Ylang s’utilise au cœur des compositions florales pour accompagner un jasmin ou un accord de fleurs solaires. On la retrouve souvent en savonnerie mais également dans certains parfums destinés à la cosmétique. Enfin l’Ylang-Ylang est parfois utilisé sur certains cuirs aux facettes exotiques.

C. odorata forma genuina est un arbre originaire des Moluques, en Asie du Sud-Est. Historiquement, le commerce de l’huile essentielle d’ylang-ylang commença en 1860 lorsque qu’un marin allemand, Albertus Schwenger, aurait installé une unité de distillation à Manille. C’est au XXe siècle que la production d’ylang-ylang prend de l’ampleur et notamment à Madagascar et aux Comores. À Madagascar, les plus grandes plantations d’ylang-ylang se situent à Nosy Be, une île côtière que les malgaches appellent aussi Nousy Manita ou l’île aux parfums.

La récolte des fleurs d’ylang-ylang est une activité traditionnelle effectuée manuellement. Pour faciliter la récolte, les arbres sont étêtés des branches hautes pour ne garder que celles jusqu’à 2 mètres de haut. Les fleurs de ces arbres, jaunes à maturité, sont cueillies à la main entre 6h et 9h le matin, avant qu’il ne fasse trop chaud. Elles sont traitées dans la journée de la récolte.
L’huile essentielle d’ylang-ylang est obtenue par distillation fractionnée. Chaque fraction donne une qualité d’huile essentielle différente. On recense cinq qualités différentes : extra supérieure, extra, première, deuxième, troisième et complète qui regroupe toutes ces différentes fractions.

En haut
nec ipsum eleifend ultricies elit. mattis et, vel, elementum ut adipiscing fringilla