Citron Espagne

Huile essentielle

Citrus limon

F&F A&C

Données générales

Vous devez être connecté pour télécharger les documents

Fiches technique

GHSCLP

Fiches de sécurité

GHSCLP

Casher

K

Détails du produit

Coté fragrance

Symbole de fraîcheur, l’huile essentielle de citron se retrouve dans de nombreuses applications du parfum. D’une cologne à un Air Care en passant par la détergence ou la cosmétique, cette essence apporte de la fraîcheur à la plupart des compositions.

Antiseptique atmosphérique et cutané, hypolipidémiante, antinauséeuse, dynamisante, tonique cutané. Apaise, canalise, redonne de la structure pour ramener les pensées vers l’essentiel.

*Ces propriétés d’aromathérapie sont issus d’ouvrages spécifiques et de base de données et vous sont données à titre d’information. Elles ne suffisent en aucun cas à bâtir une allégation de santé ou un quelconque diagnostic en vue d’une application thérapeutique.

Originaire d’Inde, le citronnier est un arbuste épineux produisant un célèbre agrume au goût acide et rafraîchissant. Son feuillage vernissé semi-persistant porte de petites fleurs blanches très odorantes. Les jeunes feuilles ont une couleur rouge, puis verdissent avec l’âge. Son fruit – le citron – arbore un péricarpe jaune éclatant dont l’écorce est truffée de glandes à huile essentielle. Les principes odoriférants qui se dégagent dès que le fruit est pressé, dévoilent un puissant parfum zesté. L’huile essentielle est obtenue par expression à froid du péricarpe des fruits mûrs. Ces derniers sont récoltés manuellement et ce toute l’année, car le citronnier produit en continu. La fragrance obtenue est hespéridée et douce.

Le citronnier appartient à la grande famille des Rutacées, qui regroupe tous les citrus. Originaire d’Asie, les agrumes d’antan étaient des arbustes chétifs, produisant des fruits trop amers ou trop acides, inconsommables. Suite à des nombreux croisements et sélections, les espèces actuelles des citrus telles que l’oranger doux, la limette, la bigarade se développèrent. Le cédrat fut le premier agrume importé dans le bassin méditerranéen par Alexandre le Grand au retour de ses expéditions asiatiques. Appelé aussi « Pomme de Médie », il serait d’ailleurs la fameuse « Pomme d’Or du jardin des Hespérides ». Inconnu dans l’Antiquité, les autres citrus ont été introduits beaucoup plus tard en Europe par les arabes. Le citron – réputé pour sa richesse en Vitamine C – entrait dans la composition des thériaques, dont l’eau de Mélisse des Carmes.

En haut
odio ipsum Lorem Donec commodo elit. efficitur. consectetur massa felis elementum fringilla