Copaiba Brésil

Huile essentielle

Copaifera officinalis

F&F A&C

Données générales

Vous devez être connecté pour télécharger les documents

Fiches technique

Fiches de sécurité


Détails du produit

Notre plus-value

Les arbres qui fournissent le baume de copaiba, Copaifera officinalis, assurent le revenu de familles depuis plus de 30 ans. En travaillant directement avec ces communautés, nous participons au maintien de leur autonomie et à la préservation des techniques de récolte traditionnelles.
La récolte du copaiba est organisée par la coopérative du village. Cette coopérative finance les collecteurs, intervient dans la sécurité et les conditions de travail des récoltants et assure la décantation et l’exportation de la résine.

La traçabilité du copaiba utilisé pour notre huile essentielle est garantie jusqu’aux zones géographiques de récolte.

Implantée depuis 1991 à Almaden de la Plata, au nord de Séville en Espagne, nous avons développé une forte expertise en matière de distillation grâce à une équipe de techniciens experts et des unités de distillation dédiées.
Nous distillons le baume de copaiba en huile essentielle, par distillation à la vapeur d’eau, dans nos installations en Espagne.

L’huile essentielle de copaiba a un fort caractère boisé sec type cèdre, une fraicheur en tête suivie par des facettes résineuses de pin aux inflexions médicinales et arrondie par des notes épicés de poivre.

Riche en sesquiterpènes, l’huile essentielle de copaiba est un allié pour apaiser le corps et la peau. Elle aidera à trouver le repos ainsi qu’à apporter harmonie mentale.

*Les propriétés d'aromathérapie dans ce document sont extraites d'ouvrages de référence, d'articles scientifiques ou de sites Web spécialisés et sont fournies au client pour son information et son usage interne uniquement. Les réclamations sur un produit fini restent de la responsabilité de l'entreprise mettant le produit fini à disposition sur le marché.

Copaifera officinalis pousse au cœur de la jungle amazonienne, obligeant les collecteurs à parcourir de nombreux kilomètres avant d’atteindre les arbres sauvages et d’extraire leur résine.
La résine est extraite selon un procédé traditionnel. Un trou est percé dans le bois pour extraire la résine liquide. Une fois la récolte terminée, le trou est scellé avec de l’argile ou du bois, en premier lieu pour éviter l’infestation des arbres par des champignons ou
des termites, mais aussi pour permettre d’autres extractions de résine.
Une fois récolté, le baume de copaiba est transporté de la forêt vers les villages où se trouvent les coopératives avec lesquelles nous sommes partenaires. Ces coopératives financent les collecteurs, décantent l’huile et l’exportent.
Le baume décanté est transformé en huile essentielle par distillation à la vapeur d’eau dans nos installations en Espagne.

En haut